Le théorème de Thalès ou la proportionnalité de l’amende vis à vis du contrat

Allez pour une fois un petit peu d’actualités (même si l’affaire a commencé en 1991 !). Tout d’abord, un petit rappel des faits, merci Wikipedia:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_fr%C3%A9gates_de_Ta%C3%AFwan

Il semblerait que finalement l’affaire arrive à un dénouement et c’est la France et Thalès qui perdent le procès en appel. Visiblement ils n’iront pas en cassation, Thalès étant un peu las de la mauvaise publicité générée par cette affaire : «  »At Thales’s demand there will be no higher appeal because frankly this affair is not good publicity »

N’oublions pas quand même que des gens sont morts dans l’affaire, même si officiellement rien n’est arrivé c’est juste le hasard des choses…

http://www.monde-diplomatique.fr/2008/11/PARINGAUX/16449

Sans rentrer dans les méandres de la politique on se dit quand même que les affaires d’armement représentent à chaque fois des sommes colossales… Si à la place d’investir des milliards dans un nouveau joujou ultrasophistiqué on pouvait injecter la même somme dans un projet plus sympa (au hasard: Iter, la conquête spatiale, la recherche sur les nanotechnologies…) ça fait longtemps qu’on serait sur Mars en train de planter nos tomates.

Consolons-nous en nous disant que la recherche civile profite toujours des avancées militaires… un jour 🙂

La source AFP

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h33WBrGu7U3NUFMl1ny4EpZn-uLw?docId=CNG.557023d06544577e36567f0c1c7ba5cd.141